Smart Villejuif, vraiment ?

smart villejuif

La ville intelligente ou la liberté, à nous de décider

La ville intelligente (Smart City) utilise les technologies numériques pour améliorer les services urbains. Une masse de capteurs en réseau pour collecter des données, analysées par les outils de l’intelligence artificielle. Pour nous offrir sécurité, soutenabilité écologique et circulation apaisée, bref le paradis. Au prix de la surveillance généralisée de la population. Et au profit des entreprises, dont certains fleurons français comme Thalès, qui les déploient : le marché mondial se compte en milliers de milliards de dollars.

La surveillance universelle pour discipliner automatiquement n’est pas une idée nouvelle. A l’origine elle concernait l’organisation… des prisons.

La technologie moderne rend cela possible à l’échelle de la population. Le monde de la Smart City, c’est celui où le citoyen est par définition un délinquant potentiel, avec la nouveauté d’être en plus exploité comme fournisseur de données monétisables.

Angoisses de technophobes ? Ça se passe en Chine, pas chez nous ? Non, c’est maintenant et en France, à Nice ou à Marseille, ou lorsque vous manifestez.

Et à Villejuif aussi

L’actuelle mairie veut déployer une masse de caméras de vidéosurveillance capables de reconnaissance faciale et de PV automatisés.  Bon apôtre, le maire promet que ces dispositifs ne seront pas activés… jusqu’à ce qu’un incident ou une agression serve de prétexte à lancer la reconnaissance faciale, ou que l’application de la ZFE et le manque de moyens financiers justifient les video-PV. Et que le maire sache automatiquement lorsque vous parlez dans la rue à un de ses adversaires.

Il n’y a qu’un seul moyen de se protéger de la marée montante de la surveillance généralisée :  ne pas mettre le petit doigt dans l’engrenage. Lorsque la technologie permet tout, que le marché veut tout, que l’Etat encourage tout, c’est aux citoyens d’arrêter la marche vers un monde policier. La recherche de l’intelligence collective doit s’arrêter aux frontières de la liberté individuelle.

Un conseil municipal peut y contribuer de façon décisive

Par exemple :

  • En refusant et interdisant tout système de surveillance biométrique global automatisé dans les domaines où la commune a la compétence.
  • En mobilisant les citoyens contre la mise en œuvre de ce type de dispositif par d’autres autorités administratives ou organisations privées.
  • En agissant dans cet objectif au niveau du territoire et de la métropole.

A lire pour en savoir plus
Ville intelligente
Reconnaissance faciale

Et vous, vous en pensez quoi ?

Pour prendre le pouvoir, il faut d’abord prendre la parole : le questionnaire, c’est par ici !

Articles à lire sur cette thématique démocratie et vie associative :

A Villejuif, reprendre les commandes et décider
Un camion guichet itinérant pour les services publics ?
C’est quoi le conseil municipal ?
Grand Orly Seine Bièvre, la vraie vie est ailleurs
Faire participer tout le monde à la démocratie locale : pourquoi pas Villejuif ?

Pour prendre la parole sur nos 7 autres thématiques : tous les questionnaires, c’est par ici !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*