Interview d’une directrice d’école de Villejuif

directrice ecole villejuif

Qu’est-ce qu’un directeur, directrice, est en droit d’attendre d’une municipalité dans l’exercice de son travail au quotidien ?

  • « Un réel travail en partenariat. Les directeur-trice-s d’école demandent une véritable consultation sur les besoins du terrain et la prise en compte, dans la mesure du possible budgétaire, des besoins exprimés. Il nous apparaît aberrant que les directions d’école ne soient pas informées des  décisions prises par la municipalité avant leur mise en œuvre.

  • Nous réclamons aussi de la transparence en ce qui concerne les décisions dans les commissions de dérogation et le respect des décisions prises dans ces commissions.
  • Pour les inscriptions scolaires il est très important pour les écoles d’avoir en temps réel les chiffres car ils sont demandés pour les ouvertures de classe.
  • Travailler davantage en partenariat avec le service qui gère les Accueils de Loisirs et les Centres de loisirs,  se communiquer les informations entre professionnels sur les inscriptions et les spécificités de certains enfants,  faire circuler les informations entre les équipes enseignantes et animateurs.»

Que faudrait-il faire pour que la confiance s’établisse  entre municipalité et directions et que, dans nos écoles Villejuifoises, le climat, qui s’est tendu ces dernières années, s’apaise ?

  • Le respect des prérogatives et  des missions des  uns et des autres. Travailler au bénéfice des élèves et de leur famille sans visée électorale.

À votre avis que devra faire la  municipalité  qui sortira des prochaines élections municipales à Villejuif en 2020 ?

Dans les écoles :

  • « Limiter les prestataires de service qui interviennent dans les écoles, par exemple actuellement il y a 3 prestataires différents rien que pour l’informatique qui se « renvoient la balle » lorsque quelque chose ne marche pas.
  • Revenir à un traitement municipal des services.
  • Faire en sorte que la cantine reste municipale. Retour à une cuisine centrale sur la commune.
  • Établir et communiquer un organigramme des services afin de savoir qui fait quoi ? Comment joindre rapidement le bon interlocuteur ?  Il est essentiel d’avoir un rapport de proximité avec les différents services qui agissent dans l’école, il serait bon qu’il puisse y avoir un interlocuteur en cas de problème.
  • En ce qui concerne le Projet de Réussite Éducative, identifier le pilote au niveau municipal. Qu’un partenariat soit  mis en place avec les enseignants. Diffuser son bilan.»

Et pour les familles ?

  • « S’engager à garder les procédures papier pour toutes les inscriptions : ADL, CDL, Restauration… Comme le stipule la loi.
  • Revoir le calcul du quotient familial.
  • Humaniser, simplifier les procédures, pour certaines familles il est très difficile de se procurer certains documents exigés, «  il y a la règle et il y a l’exception ».

Et pour les élèves ?

  • « Faire partir une cohorte d’élèves en classe transplantée en construisant le projet avec les enseignants et en leur laissant  le choix des activités menées lors du séjour.
  • Réduire les effectifs dans les études surveillées.»

Pour aller plus loin :
Comment fonctionne une école?

 Les textes de référence.

Et vous, vous en pensez quoi ? Pour prendre le pouvoir, il faut d’abord prendre la parole: le questionnaire, c’est par ici ! 

A lire sur cette thématique de l’éducation et la petite enfance :

Il faut tout une ville pour éduquer un enfant
Les accueils de loisirs, soyons ambitieux
Témoignage d’un parent d’élève
Accueil de loisir et handicap, et si on décidait de le faire!!!
Une crèche parentale, un mode de garde alternatif pour Villejuif

Pour prendre la parole sur nos 7 autres thématiques : tous les questionnaires, c’est par ici !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*