Il faut tout une ville pour éduquer un enfant

enfant villejuif

Quand un enfant naît, ses premiers éducateurs sont ses parents

Lorsqu’ il devient assez grand pour aller à la rencontre du monde, il ira en crèche ou chez une nounou. Le temps passant il aura l’âge d’aller à l’école, maternelle puis primaire, le midi il mangera à la cantine,pendant les vacances il ira au centre de loisirs.  Il pratiquera une activité sportive ou culturelle dans un club ou avec une association. Devenant adolescent il se rendra au collège puis au lycée.

Les co-éducateurs : une relation de confiance

Lorsque ses parents le confient à d’autres  personnes qui ne font pas partie  du cercle de famille, ils attendent d’elles qu’elle prennent le relais dans son éducation. Ces personnes à qui ils font confiance sont  co-éducateurs de leur enfant. Les personnels de crèche, les assistantes maternelles, les enseignants, les animateurs de centre de loisirs, les personnels des écoles l’aideront aussi  à grandir. L’éduqueront eux aussi.

Rôle et responsabilité de la mairie

C’est par son implication réelle tant en moyens humains, financiers et  matériels que la municipalité joue un rôle important et a une grande responsabilité envers les enfants et leur famille.  Elle peut, elle doitmobiliser et soutenir la communauté éducative dans son ensemble, soutenir les parents dans leur recherche du mode de garde qu’ils souhaitent pour leur enfant, travailler en partenariat avec les équipes enseignantes pour les aider à réaliser leur projet pédagogique à destination des élèves, donner des moyens  aux centres de loisirs, permettre aux familles qui ont de faibles revenus d’inscrire leur enfant aux activités proposées par la ville en revoyant le barème du quotient familial. Pour Décidons Villejuif, aucun enfant ne doit être mis à l’écart à cause du manque de ressources de ses parents. Aucun.

Quelles valeurs souhaitons-nous transmettre à nos enfants ? Quels citoyens voulons-nous demain dans notre ville ?

Qu’ils arrivent tous en haut de cette pyramide !  Qu’ils se réalisent et améliorent le mondePour cela il faut que toute une ville se mobilise car,  comme le dit si bien ce proverbe  africain

« Il faut tout un village pour éduquer un enfant »

Alors que faire ? Pour Décidons Villejuif l’éducation et la petite enfance sont des priorités.

Nous nous  mobiliserons pour faire respecter les droits de tous les enfants de notre ville. Pour connaître les droits de l’enfant, consultez la Convention internationale des droits de l’enfant présentée par l’Unicef.

Voici quelques propositions concrètes :

Favoriser l’accès aux activités via le quotient familial, par exemple pour l’accès à l’étude ou à l’aide aux devoirs

En proposant plus de tranches de quotient familial, favoriser, grâce à la gratuité, l’accès des classes populaires à l’étude et l’aide aux devoirs après l’école. Une meilleure répartition de l’effort financier demandé aux familles doit permettre à chaque enfant d’accéder à ces activités qui contribuent à réduire les inégalités sociales et scolaires.

Doubler le budget des centres de loisirs

Permettre aux équipes de proposer et développer un projet pédagogique partagé avec les familles et ainsi les activités et sorties proposées aux enfants : matériel pédagogique et nouveaux jeux mutualisés entre les centres de loisirs, spectacles et interventions associatives, sorties culturelles de qualité

Développer les crèches et accompagner les assistantes maternelles

Créer de nouvelles crèches, développer le nombre de places et les accueils mixtes (crèche et assistante maternelle), soutenir et accompagner les assistantes maternelles et leurs associations

Prévenir les troubles du langage dès l’enfance

Créer des ateliers de détection précoce et prévention des troubles du langage dans les crèches et en lien avec tous les acteurs de la petite enfance : assistantes maternelles, associations, CMP, CMPP, institut thérapeutique du tout petit, etc.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Un questionnaire vous invite à partager vos constats, à réagir sur ces quatre propositions sélectionnées parmi les idées auxquelles nous travaillons pour améliorer la situation et à ajouter vos idées et propositions.

Pour prendre le pouvoir, il faut d’abord prendre la parole : le questionnaire, c’est par ici !

A lire sur cette thématique de l’éducation et la petite enfance :
Les accueils de loisirs, soyons ambitieux
Témoignage d’un parent d’élève
Interview d’une directrice d’école de Villejuif
Accueil de loisir et handicap, et si on décidait de le faire!!!
Une crèche parentale, un mode de garde alternatif pour Villejuif

Pour prendre la parole sur nos 7 autres thématiques : tous les questionnaires, c’est par ici !

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*