Grand Orly Seine Bièvre, la vraie vie est ailleurs

grand orly villejuif

Marchandages entre élus ou les citoyens reprennent le pouvoir ?

Nous voulons reprendre le contrôle sur nos vies et sur notre ville. Or, des compétences essentielles ont été transférées à des structures éloignées : l’Établissement Public Territorial (EPT) Grand Orly Seine Bièvre, en abrégé le GOSB, un des 12 Territoires du Grand Paris et la Métropole du Grand Paris. Les communes sont représentées au GOSB par des conseillers élus au conseil municipal. Une grosse partie des impôts locaux y sont aussi transférés. Prenons trois exemples : l’eau, le logement, la voirie.

L’eau

Le Territoire Grand Orly Seine Bièvre a la compétence sur la fourniture d’eau potable. Elle est actuellement confiée au SEDIF (Syndicat des Eaux d’Ile-de-France). Le SEDIF mène une politique fermement en faveur des intérêts privés, en délégant à VEOLIA. La mairie actuelle a fait ce choix, alors que d’autres villes  ont choisi de sortir du SEDIF pour préparer un passage en régie publique. Reprendre la main signifie concrètement que les citoyens décident de la tarification, sur des bases sociales et écologiques, par exemple suppression de l’abonnement, première tranche quasi-gratuite, progressivité, tarification selon les usages (domestiques ou industriels et commerciaux)…

Le logement

des logements pour tous les budgets et tous les habitants

La métropolisation retire à la commune des outils pour combattre la spéculation immobilière et le tout-béton. C’est maintenant le GOSB qui a la compétence en définissant un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal à l’échelle du territoire, sous la supervision de la Métropole. De même, l’encadrement des loyers demande d’abord une décision du GOSB. Mais dans la logique du marché, car le loyer de référence est fixé (par le préfet) en fonction de l’état du marché locatif, ce qui ne permet qu’une atténuation très limitée des augmentations de loyer.

La voirie

Si les trottoirs sont défoncés, ou que le bus ne peut plus circuler, suivant la voie concernée, c’est la mairie, le GOSB ou le département qui est en responsabilité… A Villejuif, les travaux lancés par la mairie illustrent bien les conséquences : parce que le GOSB ne prend pas en charge le problème, la mairie se propose de lancer des dépenses lourdes et illégales, et les habitants paient deux fois à travers les parts municipales et GOSB de leurs impôts locaux.

Comment reprendre le pouvoir

L’EPT fera de plus en plus office de « juge de paix » sur les projets communaux mettant en jeu les compétences transférées… pour ne pas dire le réel lieu de pouvoir, à moyen terme. L’épouvantable complexité des circuits de financement (voir illustration ci-dessous) conduit facilement à des marchandages opaques.

Nous refusons que l’urbanisme, l’eau, la voirie, les équipements culturels et sportifs, toutes questions décisives pour la vie des habitants deviennent l’enjeu de tractations politiciennes dans les conseils de territoire et de métropole.

Décidons Villejuif propose :

  • De travailler dans les conseils du GOSB et de la Métropole avec les élus qui assureront une totale transparence de leur action.
  • D’impliquer pleinement le Conseil Municipal dans ces problématiques : par le non-cumul des mandats, et par un règlement intérieur qui impose de rendre compte et de publier l’action des élus au GOSB et à la Métropole.
  • De proposer aux citoyens tous les moyens pour reprendre le pouvoir sur les choix pertinents de coopération intercommunale : par exemple un référendum pour que la commune récupère la compétence en matière d’encadrement des loyers

Pour en savoir plus

Et vous, vous en pensez quoi ?

Pour prendre le pouvoir, il faut d’abord prendre la parole : le questionnaire, c’est par ici !

Articles à lire sur cette thématique démocratie et vie associative :

A Villejuif, reprendre les commandes et décider
Un camion guichet itinérant pour les services publics ?
C’est quoi le conseil municipal ?
Smart Villejuif, vraiment ?
Faire participer tout le monde à la démocratie locale : pourquoi pas Villejuif ?

Pour prendre la parole sur nos 7 autres thématiques : tous les questionnaires, c’est par ici !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*