Campus Grand Parc… ou grand dortoir ?

Vivre ensemble, pour des couples, c’est cohabiter. Vivre ensemble sa ville, c’est aussi, peut-être avant tout, partager une zone d’habitation : un quartier, des écoles, des services…
A Villejuif, la ZAC Campus Grand Parc concentre ces questions de la cohabitation. Le projet était intouchable, mais ce n’est plus vrai. Sa révision sera un enjeu essentiel pour la prochaine équipe municipale.

10000 nouveaux habitants

Campus Grand Parc, c’est avant tout une opération immobilière qui peut changer radicalement le visage de notre ville. Il s’agit de construire un nouveau quartier résidentiel de 3300 logements, autour de la future station du Grand Paris Express « Villejuif Gustave Roussy ».

20% d’habitants supplémentaires ! Le cœur, ou le prétexte, était un campus scientifico-industriel Campus Horizon autour de la redoute des Hautes Bruyères. Une initiative portée par tout ce qui aménage : la ZAC est voulue par le Conseil Général du 94, par l’ancienne communauté d’agglomération du Val de Bièvre puis l’EPT Grand Orly Seine Bièvre, et pilotée par la SADEV94 depuis le début ; elle est Opération d’Intérêt National en 2016 ; le campus est lauréat du programme « Inventons la métropole du Grand Paris » en 2017 ; bien sûr le tout chaudement soutenu par le maire actuel, qui veut faire de Villejuif « un arrondissement de Paris ».

Un ghetto chic ?

Pour la mixité sociale dans le logement, ça ne va pas du tout. Soi-disant, 27,2% du logement serait réservé aux logements sociaux et résidences spécifiques (ce qui n’est déjà pas beaucoup). L’astuce : les « résidences spécifiques », qui incluent foyers, résidences étudiantes (paradis pour les investisseurs), maisons de retraites (hautement rentables)… Combien de vrais logements sociaux ? On a évoqué 18%. Et de quelle nature ? Haut de gamme à 1500€/mois, ou logements très sociaux ?

Au temps de la défunte Union Citoyenne, EELV se vantait d’avoir obtenu des succès (à lire ici ) sur ce point. On voit ce qu’il en est.
A l’heure où l’exigence écologique est ressentie par tous, faut-il urbaniser massivement ? Pour aggraver le déséquilibre emplois/logements ? Campus Grand Parc, c’est au mieux quelques centaines d’emplois promis.

Le campus ne sera pas créé

Parce que l’Etat s’est aperçu que rénover la Redoute Des Hautes Bruyères pour y installer un pôle universitaire, ça n’était pas possible (à lire ici). On peut au passage s’interroger sur le sérieux de toutes les institutions qui ont validé sans sourciller une idée peu vraisemblable, jusqu’au moment de passer à la réalisation…

De ce fait, le campus est abandonné, et toute la ZAC est remise en cause. En plus des problèmes déjà cités, on peut craindre que dans cette nouvelle configuration, la construction de logements ne s’accompagne pas des services publics, en particulier crèches, écoles, lieux culturels, nécessaires. Et après, au nom du vivre ensemble, il y a fort à parier que la ville devrait prendre en charge les coûts.

Un projet à reprendre complètement

C’est une belle opportunité pour que les habitants de Villejuif soient enfin décideurs de leur ville : voulons-nous que notre ville devienne un nouveau Levallois-Perret ?
Si la réponse est non, il faut être clair : les enjeux financiers pour tous les acteurs impliqués sont énormes, la pression sera maximale. Les votes des élus ne suffiront pas. Seule l’action collective pourra, peut-être, faire plier les institutions et les promoteurs. En tout cas, Décidons Villejuif s’engage à organiser un référendum citoyen sur l’avenir de la ZAC.

Pour en savoir plus
• Une présentation synthétique: ici
• Chiffres officiels de l’EPT Grand Orly Seine Bièvre: ici

Et vous, vous en pensez quoi ?

Un questionnaire vous invite à partager vos constats, réagir sur ces trois propositions sélectionnées parmi les idées auxquelles nous travaillons pour améliorer la situation et à ajouter vos idées et propositions.

Pour prendre le pouvoir, il faut d’abord prendre la parole : le questionnaire, c’est par ici !

A lire sur la thématique cadre de vie  :

Et si on parlait sécurité à Villejuif ?
Cadre de vie ou comment vivre ensemble et partager l’espace public ?
Marcher en ville

Pour prendre la parole sur nos 7 autres thématiques : tous les questionnaires, c’est par ici !

2 Comments

  1. La Courneuve a sa cité des 4000, nous, si on ne fait rien, on aura la cité des 3300. Ce n’est pas ce que je veux pour Villejuif. Arrêtons la construction de cité dortoir.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*